Mental Health therapy : une alliée de taille pour la vie !!

 

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas publié d’articles dans cette rubrique !! Et pourtant, il me tardait de vous y partager mon retour d’expérience quant à ma routine “mental health therapy” , une alliée de taille pour la vie, mise en place avec ma psy  !

 

 

Si vous me suivez sur Instragam, vous savez que depuis 2020, entre l’apparition du covid et ses multiples confinements (télétravail et home schooling, inclus), le décès de mon père, mes différentes opérations … ma vie n’a pas été de tout repos.

Et c’est peu dire : j’ai littéralement cumulé crises d’angoisses, insomnies, anxiété et tant d’autres symptômes que je n’aurais jamais pu traiter, si je n’avais pas été accompagnée par une psychologue ultra bienveillante et professionnelle.

 

 

 

J’ai tenu à graver ces mots ici aujourd’hui car je ne sais pas si vous y avez prêté attention, mais le dispositif MonPsy est finalement entré en vigueur, le 5 Avril dernier, malgré les innombrables alertes et autres protestations de bons nombres de psychologues et de psychothérapeutes, adressées au Gouvernement!

“Génial !” ou encore “enfin” me direz-vous ! C’est aussi ce que j’ai pensé à primer abord lorsque le gouvernement a émis cette idée l’an dernier!

Mais j’ai vite déchanté en en décortiquant les conditions d’accessibilité (source Ameli.fr disponible ici )

 

 

 

Pour vous la faire courte : ce dispositif permettrait à toute personne âgée de 3 ans+, de bénéficier de 8 séances d’accompagnement psychologique, remboursées à 60% par la Sécurité Sociale (CPAM), le solde restant à la charge de la mutuelle.

Sauf que, pour être éligible, il faut premièrement que les patient.es obtiennent l’accord d’un médecin . Celui-ci devra valider — au moyen d’une lettre d’adressage — si l’état d’angoisse, de dépression, de stress, d’insomnie, d’addiction au tabac ou à l’alcool, etc. de ces patient.es … justifie une prise en charge via le dispositif  MonPsy .

Ensuite, seul “un accompagnement psychologique réalisé par un psychologue partenaire” sera pris en compte! Quid des psychologues libéraux, qui suivent déjà des patient.es mais n’adhèrent pas à ce dispositif? Leurs patient.es devront donc désormais abandonner ce suivi au profit d’un nouvel accompagnement par un “psychologue partenaire” , s’iels espèrent bénéficier d’un remboursement CPAM/Mutuelle …

 

 

Autre point que je trouve absolument aberrant : ce dispositif ne couvre que 8 séances, réparties entre une 1ère séance dite “d’évaluation”, dont le coût ne devra pas excéder 40€; et 7 séances maximum, dont le coût unitaire ne devra pas exercer 30€.

Et pour en obtenir le remboursement, le psychologue devra remettre une feuille de soins aux patient.es qui devront ensuite l’envoyer à leur organisme de sécurité sociale de rattachement .

Là encore, quid du délai de traitement de ces remboursements, qui aurait été plus court si une simple transmission des données sur présentation de la carte vitale avait été envisagée dans ce dispositif non?!

 

 

Mais ce qui me choque le plus avec ce dispositif, c’est le sort réservé à toutes les personnes qui ne rentreraient pas dans les cases définies spécifiquement dans ce dispositif , comme par exemple les personnes qui :

  • verraient leurs demandes de prises en charge invalidées par les médecins du 1er filtre;
  • seraient en situation de burn out;
  • auraient des idées noires ;
  • subiraient des situations de violences;
  • etc.

Car oui, pour toutes ces personnes-là, la seule et unique proposition du gouvernement se résume en quatre chiffres : le 3114! Soit le numéro national de prévention du suicide, érigé en remplacement de prises en charge par des psychologues ou psychothérapeutes qualifiés à gérer ses problématiques spécifiques.

 

 

 

Bref! Vous l’aurez compris; je n’adhère absolument pas à ce dispositif dans ses dispositions actuelles car je pense que cela aura plus d’impacts néfastes et dangereux sur la santé de personnes déjà fragilisées mentalement… que d’avantages pour leurs pourvoir d’achat (car c’est aussi cette idée que le gouvernement veut passer en filigrane …)

Bénéficier du dispositif MonPsy, ne devrait aucunement relever d’un parcours du combattant car il en va de la santé mentale d’une population déjà bien éprouvée psychologiquement par les crises socio-économiques de ces dernières années, d’autant plus depuis l’apparition du covid!

 

 

Personnellement, aujourd’hui, je me sens 10 000 fois mieux qu’avant d’avoir eu recours à ce suivi psychologique. Et même s’il est vrai que cet accompagnement a un certain coût, au vu du bénéfice sur ma santé mentale et sur ma vie en général, je ne regrette en rien d’y consacrer un budget, remboursé ou non par la CPAM et la mutuelle.

 

 

Vous savez combien je n’hésite pas à encourager tout le monde à se faire checker auprès d’un.e psychologue, au moins une fois dans sa vie.
Mais pour que cela se fasse dans les meilleures conditions, mobilisons-nous au maximum afin que le gouvernement modifie ce dispositif pour qu’il soit véritablement bénéfique pour tous, et sans restrictions : patient.es, et professionnels en psychologie et psychothérapie.

 

**********************************

 

Pour aller plus loin, je vous encourage à consulter également les liens ci-dessous:

le site du gouvernement présentant le dispositif MonPsy 

– le Manifeste des psychologues, très actifs sur Facebook, qui tentent d’alerter sur les dangers et dérives d’un tel dispositif.

Partager:

10 Commentaires

  1. Lany Ondo
    19 avril 2022 / 9:16

    En gros si tu .es déjà pas bien rien que ce parcours laborieux du plus que combattant va te finir avant d’avoir commencer à ce se demander ce quo ne va pas chez les personnes assises autour de cette table lors de la rédaction ou de la mise en œuvre de ce dispositif je pense qu’iels n’ont aucune idée des enjeux de la santé mentale.
    Merci pour ce billet 😘😘

    • Kyzané
      Auteur/autrice
      30 avril 2022 / 7:52

      Mais c’est exactement cela! Hallucinant! On parle de la santé mentale des gens!! Ça me dégoûte tellement 😖

  2. Amigues
    24 avril 2022 / 1:05

    Merci pour l’intelligence des propos !

    • Kyzané
      Auteur/autrice
      30 avril 2022 / 7:56

      Espérons que nos voix soient portées plus haut afin que l’état change ce dispositif foireux, avec l’accord des principaux concernés : les psys ( les vrais, pas les charlatans qui ont adhéré au dispositif alors qu’on en connait les impacts) …

  3. Charlotte
    24 avril 2022 / 9:35

    Merci pour votre article qui dit la réalité de ce dispositif délétère.
    Tellement de personnes s’arrêtent malheureusement au marketing du ministère de la santé sans lire toutes les restrictions.
    Nous luttons pour que tous pussent avoir un accès libre au Psychologue de leur choix, pour que le tarif proposé permettent de faire un travail de qualité sur la durée nécessaire.

    • Kyzané
      Auteur/autrice
      30 avril 2022 / 7:55

      Merci à vous pour votre retour. La santé mentale a toujours été si peu considérée…mais là je crois qu’on a atteint le pire!

      Ce genre de dispositif est non seulement aberrant, mais il encourage encore plus l’exclusion de personnes tout en tuant la profession de psy !
      Ça me révolte 🤮

  4. Rachida
    26 avril 2022 / 8:01

    Merci à Vous, pour ce témoignage de grande qualité.

    • Kyzané
      Auteur/autrice
      30 avril 2022 / 8:00

      Merci de m’avoir lue! Les patient.es ont aussi leur rôle à jouer pour vous aider à conserver votre métier dans sa dimension réelle 🙏🏽

  5. 28 avril 2022 / 2:11

    Bonjour,
    Je suis psychologue clinicienne et psychothérapeute à Vincennes (94) et je vous remercie de votre soutien en tant que patiente au boycott de l’ensemble des psychologues.
    Bonne continuation !

    • Kyzané
      Auteur/autrice
      30 avril 2022 / 7:59

      Le soutien des patient.es est la moindre des choses je pense; vous faites un travail extraordinaire qui sauve des vies! La vie n’a pas de prix, et encore moins celui que voudrait imposer un état qui au fond se soucie moins de la santé population que des économies qu’il peut réaliser !

      Courage à vous, ne lâchons rien et transmettons ce message,chacun.e à notre échelle 🙏🏽

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Looking for Something?