Gym therapy … with Ya Babeth !!

 

“Ce que j’aime dans le sport, Bébé, c’est le dépassement de soi ! Ce dépassement physique quand je sollicite les différents muscles de mon corps; ce mental combatif qui me contraint à repousser mes limites; mais surtout, ces sensations de bien-être et de satisfaction (post-activité) que le sport me procure ! “.

Telle est la réponse que j’ai donnée à Ky hier soir, alors que je lui racontais quelques unes de mes anecdotes sportives de jeunesse. Oui, parce que pour Mademoiselle, difficile de croire que sa maman — qui “galère aujourd’hui à faire de la trottinette aussi vite [qu’elle]” — puisse avoir un jour pratiqué tennis, handball et autres disciplines sportives comme l’athlé 😏 !

Bon, ça c’était avant … !! Avant une blessure à la hanche qui a définitivement mis fin à mes rêves d’être la future Marie-José Pérec; avant mon insouciante vie de jeune clubbeuse et globe-trotteuse; et puis aussi, avant que ma jolie petite Black doll aux yeux bridés ne vienne squatter mon ventre, faisant disparaître tout souvenir des 6-packs longtemps travaillés pendant mes jeunes années 🍫  !

 

 

Comme je l’évoquais dans cet article, j’ai passé les deux dernières années à (re)découvrir, à chouchouter et à faire la paix avec chaque petite parcelle de mon corps. Un corps que je voulais, avant tout, en BONNE SANTÉ !!

Dans cette optique, j’ai successivement fait appel à plusieurs coachs personnels (masculins) pour m’encadrer et me motiver à reprendre une activité sportive régulière. De multiples tentatives qui se sont finalement toutes soldées par des échecs, pour diverses raisons (plannings mal organisés, manque de communication, suivi irrégulier …).

Inutile de vous dire que ma motivation en a pris un sacré coup ! Mais, c’était sans compter sur ma rencontre avec Ya Babeth a.k.a.  Coach Carter , version féminine. Ceci grâce à la magie d’internet, ou plus précisément : d’Instagram ✨ !

 

À cette période-là,  je venais de perdre mon père et mon médecin traitant m’avait mise en arrêt maladie. Les nuits blanches passées à pleurer de colère et de tristesse commençaient à sérieusement impacter sur ma santé. Il m’a alors orientée vers une psychologue (en or) qui encadrait des patients affectés (in)directement par le Covid-19.

Au bout de quelques séances, cette dernière m’a vivement encouragée à pratiquer une activité qui m’aiderait à me défouler, tout en respectant les mesures de réalisable confinement . Hésitant entre yoga, cuisine et autres activités manuelles, je suis tombée par hasard sur le profil de Babeth et lui ai spontanément écrit, en lui expliquant ce que je traversais, sans même penser à mes précédentes déceptions avec des coachs sportifs.

 

Babeth m’a alors expliqué qu’étant physiquement basée aux USA, elle venait de lancer YA PERFECT PEACH , son programme sportif à domicile, disponible en ligne. J’y ai souscrit et depuis, nous échangeons régulièrement, autour de discussions  bienveillantes, motivantes et pleines de conseils 😌.

 

 

Ce que j’ai particulièrement apprécié :

  • le sérieux de Babeth : lorsque vous souscrivez au programme, Babeth s’engage à vous envoyer tous les éléments sous 72h. J’ai tout reçu avant même d’atteindre les 48h !
  • l’alimentation : en fonction de votre objectif (affiner ou massifier vos muscles, prise ou perte de poids, tonification musculaire, ect.), Babeth vous envoie un questionnaire pour connaître vos préférences alimentaires, vos allergies, et ce qui vous rebute. Elle vous dessine, ainsi, un programme adapté, basé sur vos goûts à VOUS (pas les affaires de smoothies verts , soupe aux choux, ou trucs dans le genre-là )  ;
  • la grande disponibilité de Babeth: elle répond très rapidement aux questions et autres besoins de précisions, par email ou en messages privés sur Instagram;
  • les exercices : ils sont hyper variés et peuvent être adaptés selon votre niveau. Chacun d’entre eux est expliqué en détails dans les vidéos, sachant que l’accès au programme en ligne est illimité, À VIE !! Vous pouvez donc (comme moi) faire des pauses et revenir plus tard, là où vous vous étiez arrêtées!

 

 

Concernant le matériel, hormis la box de pliométrie et les bandes de résistances, je n’ai pas eu à faire d’autres achats car j’avais déjà tout ce qu’il fallait. Néanmoins, je vous mets ci-dessous les liens vers les articles que j’ai :

  1. les haltères de 3kgs chacun –> ici
  2. les haltères réglables (je les mets au bras, chevilles ou poignets) –> similaires ici
  3. la boîte de pliométrie –> ici
  4. les bandes de résistance defitness (les meilleures que j’ai achetées jusqu’ici) –> ici
  5. la ceinture de Sudation (taille L) –> ici
  6. le ballon de fitness 55cm (j’aurais dû prendre le plus grand mais celui-ci fait le job) –> ici
  7. la corde à sauter (pour le cardio à la fin de chaque séance) –> similaire ici 

 

Reprendre cette activité sportive m’a réellement permis de soulager mes douleurs articulaires aux genoux et aux chevilles, tout en tonifiant mes bras et mon dos (ça aide pour porter les gros lolos hein) . Cela m’a également aidé à évacuer ma peine et ma frustration liée à cette dernière période hyper anxiogène que j’ai traversé, tout en occupant les interminables journées de confinement. Mais surtout, je savoure enfin de nouveau, ces sensations de bien-être physique et psychologique, si précieuses à mon équilibre de vie . Merci Babeth de m’avoir motivée à entamée cette Gym Therapy salvatrice 🍀.

 

 

 

 

Photos : par my sweet lil Ky

 

 

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Looking for Something?