All my single…Mummies !!

 “I’m a single mother… and I’m fine with that!”

 

« Je suis mère célibataire…et je le vis très bien ! » : une réponse qui surprend toujours mes interlocuteurs (-trices, en particulier) mais qui est juste MA RÉALITÉ !

Oui! Parce que de nos jours, il est encore impensable pour certaines personnes d’accepter qu’une femme puisse élever seule son/ses enfant(s) …tout en menant sa vie avec autant de liberté !

 

Premièrement, j’aimerais juste rappeler que ma réalité est loin d’être singulière ! Les dernières statistiques publiées par l’INSEE en Mars dernier indiquent que le taux des familles monoparentales en France a doublé entre 1990 et 2018, passant de 12% à 23%! Et dans 84% des cas, ces familles ont à leurs têtes…des femmes!

Ensuite, il faut savoir que cette configuration familiale peut être la résultante de plusieurs causes, délibérées ou non:

  • décès du père;
  • séparation ou divorce des parents;
  • grossesse non planifiée;
  • grossesse conçue avec un homme déjà en couple ou marié;
  • refus du géniteur d’assumer son rôle de père;
  • désir d’adopter un enfant seule;
  • etc.

Bref! Autant de situations subies ou choisies qui provoquent donc l’isolement majoritaire de mères avec leur(s) enfant(s) … et suscitent encore un sentiment de honte ou d’échec chez beaucoup trop d’entre elles (je trouve😒) !

 

En ce qui me concerne, j’ai toujours fait état de mon statut monoparental, que ce soit dans mes relations amicales, mes expériences professionnelles ou mes rencontres amoureuses. Je n’ai jamais eu honte de dire que je suis une mère célibataire (je ne comprendrai d’ailleurs jamais pourquoi c’est le cas pour certain(e)s, mais bon, chacun(e) ses choix après tout 🤷🏽‍♀️...)!

Alors, je le concède : être une single mum est clairement le plus gros et le plus intense des challenges qui m’aient été donnés de relever jusqu’ici; notamment sur les plans physique, psychologique, émotionnel et financier ! Mais cette réalité n’est en rien une fatalité !!

Qui a dit que la vie devait se résumer à conserver un certain statut conjugal? Ou s’arrêter sous prétexte que nous sommes séparées (volontairement ou non, je le répète ☝🏽) du père de notre/nos enfant(s)? Ou encore se limiter au fait d’être maman et rien d’autre, comme beaucoup veulent nous le faire croire ?

 

Être mère célibataire ne m’a jamais empêché de faire ce à quoi j’aspirais, que ce soit en terme de mode de vie, de choix de carrière, ou même de style vestimentaire (oui, puisque les mamans “respectables” doivent apparemment s’habiller d’une certaine manière 🙄)! Et pour cause : je crois fortement en notre courage surhumain, notre force à nous dépasser et notre extraordinaire capacité à rebondir face à/nous adapter à/surmonter un nombre infini d’épreuves, aussi difficiles soient-elles! J’ai donc appris à moduler mes projets et envies en fonction de ma configuration familiale. That’s it !!

 

 

Et au-delà de ces super powers, j’aimerais juste que nous gardions toutes à l’esprit qu’avant d’être des mères, nous sommes des femmes…et qu’avant d’être des femmes, nous sommes des êtres humains! Il est donc tout à fait naturel (pour ne pas dire légitime) que nous aspirions nous aussi – au même titre que les hommes – à être élevées, choyées, respectées et aimées tout au long de notre vie, et ce, indépendamment du nombre d’accidents que nous avons pu avoir sur notre parcours sentimental!

D’ailleurs, en parlant d’amour, pensez-vous qu’être mères célibataires vous met d’office off the market aux yeux des hommes? ou alors tentez-vous « le tout pour le tout » pour être en couple et quitter coûte que coûte le clan des single mummies ?!

Être en couple (avec le père biologique ou non) pour élever un enfant est pour moi une réalité idéale, épanouissante, valorisante, rassurante, enrichissante, émotionnellement enivrante, et économiquement stabilisante car cela favorise la création d’un environnement safe au sein duquel nous pouvons faire évoluer notre cocoon familial . MAIS (parce qu’il en faut bien un ☝🏽) à mon sens, cela n’est vrai que lorsque les deux moitiés formant ce couple sont sur la même longueur d’ondes et regardent dans la même direction, indépendamment de leurs convictions et aspirations respectives !

⇒ Ça reste mon avis hein, donc ne venez pas babier ici 😏! Et puis de toute façon, j’ai toujours été plutôt partisane du “mieux vaut être seule que mal accompagnée” (merci Maman pour ça ❤️), alors autant vous dire à quel point je le suis davantage depuis que j’ai ma fille !

 

 

Du coup, lorsque je me fais draguer et que nous commençons à échanger plus intimement, je ne tarde pas à annoncer à mon prétendant que je suis mère célibataire et clairement, sa réaction oriente très rapidement ma décision de poursuivre nos échanges ou non ! Car s’il y a une chose sur laquelle je suis intransigeante et catégorique, c’est bien la nécessité absolue de préserver l’équilibre et l’épanouissement de mon enfant! Donc, hors de question de cacher son existence, pour ensuite la faire apparaître dans le game comme si on était dans les Sims™  en mode : ” Hey! By the way, j’ai une fille, elle a 8 ans, je ne t’avais pas dit parce que…!” 🐣

Certaines personnes me disent que c’est “plus facile pour [moi] de procéder ainsi car [j’ai] un fort caractère … ou alors parce que [j’aime] trop mon indépendance”  🙄! Mais je réponds que c’est plutôt parce que d’une part, j’aime que les choses soient claires dès le départ comme ça chacun s’engage en connaissance de cause, et d’autre part, je sais surtout ce que mon enfant et moi méritons et ne méritons pas!

Si je devais lister le nombre de familles que je connais – recomposées ou non – au sein desquelles le couple parental ne s’entend plus mais préfère rester uni “pour le bien des enfants”, quitte à se déchirer devant ces mêmes enfants, j’y passerais des heures 😣! Et inutile de vous faire un dessin! Nous connaissons toutes les conséquences physiques, émotionnelles et psychologiques que ce type de configuration familiale peut avoir sur les enfants (et sur les parents également,d’ailleurs) !

 

Tout cela pour vous dire que je ne cours pas après l’amour, ni après le mariage (je vous en parlerai dans mon prochain article) car je crois fortement que cela se produira au moment où cela devra se produire. D’ici-là, j’estime que si un homme n’est pas prêt à entrer dans ma vie pour contribuer sainement et sereinement à mon épanouissement et à celui de ma fille, autant qu’il s’abstienne!! Comme le disent mes amis ivoiriens: “si tu ne peux pas m’arranger, faut pas venir me déranger !”

 

En attendant, je profite à fond de ma fille et suis très fière de continuer à mener ma vie de femme et de mère comme je l’entends! Et croyez-moi, à quelques réglages organisationnels près, “I’M LIVING MY BEST LIFE” 😎✌🏽!!

 

Mon look: T-shirt imprimé Zara (ancienne collection) • Jupe tutu Molly Bracken (ancienne collection) • Sac panier rond Monoprix (ancienne collection, offert par une amie) • Sandales Asos (ancienne collection) • Lunettes de soleil Zara (ancienne collection)

Le look de Ky : Col roulé sans manches Zara (ancienne collection) • Jupes H&M (ancienne collection, achetée neuve sur Vinted) • Sandales Primark UK  (ancienne collection) • Turban Pallaya (ancienne collection)

 

 

Photos by Danielle 💛

Partager:

11 Commentaires

  1. Saly
    9 août 2019 / 7:15

    Très bel article, avec un très joli mot de la fin.

    • Kyzané
      Auteur/autrice
      17 août 2019 / 8:46

      Merci beaucoup Saly 🙏🏽🙏🏽

  2. Sabrina
    10 août 2019 / 7:57

    Super article ma belle! Sincère et efficace 💛✨

    • Kyzané
      Auteur/autrice
      17 août 2019 / 8:47

      Merci beaucoup Sabrina, j’espere vraiment que ceta article permet à des mères célibataires de décomplexer/destresser 🙏🏽

  3. Yasmine
    1 octobre 2019 / 5:01

    Bonjour, j’aime beaucoup ce texte et ton insta. J’ai honte, à cause du regard des autres, quand c’est compliqué, j’avais un équilibre de vie, puis mes horaires de travail ont changé. Alors j’ai honte, car c’est devenu très difficile. Mais ton texte me fait beaucoup de bien, car à part cela je m’en sors très bien. Je peux me faire plaisir et faire plaisir à mes enfants. Sans mesquinerie, on vit aussi bien que des familles non monoparentales, parfois mieux, car on voyage, sort …

    • Kyzané
      Auteur/autrice
      7 octobre 2019 / 3:37

      Bonjour Yasmine, merci pour ton commentaire et ton partage. Il ne faut aucunement avoir honte, la vi est faite de situations tellement différentes et aussi enrichissantes les unes que les autres. Du moment que tes enfants et toi avez la santé, et trouvez votre rythme, le reste c’est peanuts, crois-moi 😉! Je t’envoie plein de good vibes 😘😘

  4. Arame
    5 janvier 2020 / 1:13

    Superbe article !

    • Kyzané
      Auteur/autrice
      5 janvier 2020 / 6:10

      Merci beaucoup, ravie qu’il vous ait plu🤗

  5. 22 avril 2020 / 1:21

    magnifique article… merci pour ce message fort et édifiant !
    Le goal de toute une vie : living my best life with my child ! Et après, on verra si quelqu’un mérite de rentrer dans notre vie. S’il est jugé digne, il viendra nous compléter.

    • Kyzané
      Auteur/autrice
      28 mai 2020 / 9:36

      Merci beaucoup 🙂

  6. Joyce
    13 juin 2020 / 6:59

    Merci beaucoup pour cet article qui donne du baume au coeur ❤️
    La complicité que tu as avec ta fille est inspirante aussi. Vous êtes toutes les deux pétillantes j’adore !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Looking for Something?